Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 20:56

drapeau3

 

Communiqué de presse du 3/09/2013 

 

 

De nouveaux échanges de tirs ont eu lieu à Marseille ce dimanche à 7h  dans le quartier de l’opéra.  Certes, le Mouvement Républicain et Citoyen de  Marseille soutient l’action gouvernementale dans le déploiement des forces de l’ordre. Cependant, La violence continue de  se banaliser au mépris des lois de la République et des droits et devoirs des citoyens.                                                                                                                                              

Nous sommes à présent au carrefour d’une situation où la violence meurtrière se combine à la multiplication des délits.  Le sentiment d’insécurité s’en trouve d’autant développé. Cet ordinaire de la violence pourrait laisser penser que Marseille est une ville de non droit. Il est donc bien légitime que les citoyens  revendiquent leur droit à la sûreté. C’est le contrat social qui doit être rétabli en tous lieux de la Ville.  

                                                                      

Que faire  pour  changer cette situation intolérable ?  Pouvons-nous espérer que le déploiement des forces de l’ordre aura un réel effet ? A court terme ? A moyen terme alors que cette violence est à présent polymorphe et auto-régénératrice ?  Toujours est-il que le rétablissement d’une police de proximité efficace telle que l’avait mis en place Jean Pierre Chevènement se révèle des plus urgents. Cette police doit être nationale, elle doit avoir  l’appui de  la Gendarmerie mais également la mobilisation de tous les services (services fiscaux, service des douanes…) qui permettent de lutter contre l'existence d'organisations parallèles, d'économies illicites.  Le concours d’une police municipale, s’il est nécessaire ne doit pas se résumer à la pose de PV. Elle doit s’ajouter à la prise en compte réelle des délits parfois mineurs mais qui convient de traiter de façon ferme et rigoureuse comme le sous-tend la « politique de la vitre cassée ».                                                                                                            

 

On ne peut pas penser ponctuellement la résolution d’un problème qui trouve son terreau dans des inégalités et une misère très  violente. C’est donc une prise en charge globale et elle aussi structurelle qui est nécessaire à Marseille. Une nouvelle politique pour régénérer réellement et profondément le contrat social.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du mouvement republicain citoyen de Marseille
  • Le blog du mouvement republicain citoyen de Marseille
  • : actualité et commentaires du Mouvement Républicain et Citoyen de Marseille
  • Contact