Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 14:03

cedric

Il est nécessaire de  dresser pour l’instant, le constat de l’insuffisance  du programme présidentiel  du parti socialiste.

Je  déplore aussi que la seule innovation du parti socialiste réside dans le mode de désignation de son candidat qui sera orienté par les sondages. Ces primaires sont ainsi contraires aux institutions de la 5eme république car elles ne permettent pas l’émergence d’un autre homme, d’une autre voix. 

Ce Programme n’est pas à la hauteur des  défis que la France doit relever pour demain.  Le Parti socialiste développe un projet sociétal faute d’aborder sérieusement les questions de fond : l’Europe, l’Euro, l’énergie, l’industrie, les valeurs de la transmission, l’école.

Pour reprendre en main le destin de la France, il ne faut pas des « mesurettes », il faut une conversion sociale, économique, industrielle, en pesant en Europe avec les peuples et avec les nations.

Il est nécessaire de garder son autonomie de pensée et d’action.

 J’appelle  les républicains et les progressistes de gauche  à garder les moyens de leur liberté en ne participant pas aux primaires du parti socialiste.

Je m’engage derrière la candidature d’un homme droit,  qui a porté une analyse juste sur le traité de Maastricht et des conséquences sévères de ce choix qui, 20 ans après, participe au déclin économique de la France et des nations européennes.

 Je considère pour l’instant, que  Jean Pierre Chevènement est le seul candidat naturel de l’électorat socialiste, qu’il sera le seul candidat de la  gauche progressiste au premier tour et l’unique candidat républicain du deuxième tour des élections présidentielles de 2012.

 

                                          Cédric Matthews

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emmanuel PALESI 09/07/2011 17:52


si la primaire rassemble plus de 5 millions d'électeurs elle donnera une vrai légitimité au candidat désigné (en rappelant que Ségolène Royal a fait 9,5 millions au premier tour en 2007), les
autres candidats de la gauche seront de toute façon réduit à la portion congrue, et ne feront alors que des scores de témoignage, est-ce bien le but ?
Dans mon esprit, le premier objectif est une victoire de la gauche tant pis si c'est la gauche molle et libérale, ça vaux toujours mieux que la droite de Guéant et Sarkozy. Par conséquent pour
infléchir le programme il faut peser sur la campagne des primaires, peser au moment des législatives (et avoir des députés), en s'excluant de la primaire, la punition sera l'absence d'accord aux
élections suivantes et donc une disparition du paysage politique.


Présentation

  • : Le blog du mouvement republicain citoyen de Marseille
  • Le blog du mouvement republicain citoyen de Marseille
  • : actualité et commentaires du Mouvement Républicain et Citoyen de Marseille
  • Contact