Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 21:38

60056 470669966319237 944956505 n

 

Les assises de la recherche ont eu lieu ces derniers mois. A présent, le gouvernement est en plein questionnement, raisonnement au sujet du  ou des réformes possibles de celle-ci.  La recherche est le premier sujet de mon intervention.

 

Si l’on veut avoir une vision à long terme pour la recherche il ne faut pas oublier ses fondements qui reposent sur l’amélioration de la connaissance, du savoir, du bien-être de l’humanité.  C’est ce pourquoi la recherche fondamentale doit rester indépendante de lobbys financiers.  L’innovation est la partie appliquée issue de la recherche fondamentale, qui valorisée permettra de générer des richesses. La recherche doit rester une priorité pour l’état Français qui doit protéger ses intervenants en éliminant la précarité dans ses métiers.

 

De nouvelles dynamiques de notre système de recherche doivent être trouvées et tentées en renforçant l’interdisciplinarité, vecteur du décloisonnement thématique nécessaire pour aborder des sujets de plus en plus complexes.

 

Au-delà, Les enjeux majeurs du XXIe S, la question de l’énergie, la diversité génétique, doivent être des objectifs pérennes  et  renouveler de la recherche.  D’autre part, une recherche prospective sur des nouvelles modalités d’adaptation, aux changements climatiques par exemple,  doit être développée pour nous préparer à la deuxième moitié du XXIe S.

 

Le deuxième sujet de mon intervention, l’écologie, pour  laquelle je pense qu’il ne faut pas adopter la position de « l’écologiste benêt », abandonnant le rationnel et la démarche scientifique au détriment d’émotions rapides et d’origines diverses.

 

L’écologie républicaine que nous pourrions préconiser doit permettre un équilibre entre besoins de notre société, réalisme, et défense du bien commun. A titre d’exemple et pour l’énergie nucléaire, trois préoccupations fondamentales doivent nous guider :

 

-          L’approvisionnement en électricité à coût modéré

-          La défense d’une industrie sécurisée de l’atome

-          La lutte contre le réchauffement climatique

 

Ainsi, il serait peut-être de notre intérêt d’intégrer l’écologie à l’orientation de la boussole  républicaine, en lui donnant une autre définition, une orientation, un cap progressiste ce qu’elle n’a pas actuellement par l’insuffisance d’analyse des Verts, ce qu’a souligné précédemment, Marie Françoise Bechtel.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du mouvement republicain citoyen de Marseille
  • Le blog du mouvement republicain citoyen de Marseille
  • : actualité et commentaires du Mouvement Républicain et Citoyen de Marseille
  • Contact