Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 23:11

IMG 1361bis

 

Accords PS-EELV de qui se Moxe t-on ?

Les accords en vue des législatives, passés entre le PS et EELV ont mis à jour les limitations d’action et de vision à long terme, de chacun des protagonistes. Les deux forces en présence ont agi  l’une contre l’autre pour s’annihiler.

Du coté industriel, l’effet d’annonce de l’arrêt progressif de la fabrication du combustible Mox  fragilise à présent, la première industrie française. En commençant par la matière première, toute la chaine de production de l’électricité serait rompue. Agir ainsi,  n’est-ce pas perdre la confiance des industries nationales de pointes, de ses employés et de ses ouvriers ? N’est-ce pas s’engager sur une voie où la transition énergétique tant défendue aurait un bilan carbone désastreux ?

Du côté politique, qui maintenant pourrait croire en la fiabilité d’accords programmatiques  convenus avec le Parti Socialiste ? 

Le chemin de croix du candidat socialiste sera long et pentu avec une stratégie de négociation où il apparait dès à présent différentes strates dans le mille feuille des accords.

Le premier niveau, peu fiable sur le fond, concerne les accords en vue des législatives et réservés aux politiques domestiques. Nous pouvons remercier EELV d’avoir fait abattre les cartes du PS dans un bluff de rigidité et d’affirmation d’une autorité. Nous pouvons remercier le PS d’avoir montré le visage obstiné d’EELV dans l’exécution hic et nunc  de leurs volontés et de l’irréalisme dans l’obtention d’accords amenant à cosigner un accord de désaccords.  Il est regrettable que cette faille entrouverte serve à présent à la droite qui s’engouffre de tout son corps.    

Le second niveau à la stratégie non encore éprouvée, quel que soit le vainqueur de Gauche, concernera les accords gouvernementaux qui pourraient avoir lieu à l’issue du premier tour pour réaliser la synthèse des gauches. Espérons que le parti vainqueur ne se perde pas dans une diplomatie secrète et un marchandage de type 4ème République. Espérons qu’il écoutera les citoyens et qu’il portera à bout de bras  les vrais problèmes du peuple français : une monnaie trop chère,  la désindustrialisation, la perte de souveraineté populaire, une Europe Fédérale au lieu d’une Europe confédérale ambitieuse.

Un futur président de Gauche devra être à la hauteur de ces thèmes, de ces combats, à défaut il perdra le peuple désespérément.

 

 

Cédric Matthews

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Moretti Claude 23/11/2011 11:22

Bonjour,
je reviens sur l'affaire Vert-PS sur le nucléaire en m'insurgeant sur la position de la CGT nucléaire (je suis adhérent CGT)qui me rappelle certains discours sur l'armement qui pour conserver
l'emploi , stipulaient la continuation de la fabrication de mines anti-personnelles car les autres continue aussi de la faire...
Quel corporatisme idiot...il serait tant pour la CGT et d'autres, de sortir de ce discours formaté qui n'a jamais résolu le problème de l'emploi et qui engage l'avenir des générations futures, mais
cela ils s'en foutent peut être?

Emmanuel PALESI 18/11/2011 14:07

Signalons que cet accord contient une certain nombre de point très intéressant mais dont tout le monde s'est foutu, c'est tellement plus intelligent de se mettre sur la gueule pour le MOX.

Taxe carbone pour les produits extérieur à l'union européénne.
Demande de réforme du statut de la BCE, sur le modèle de la FED.
Taxe sur les transactions financières.
"La France ne pourra maintenir son rang ni son système de protection sociale si elle abandonne la production."

grindal 18/11/2011 11:56

Merci Cédric pour ta maturité politique et ton courage face à la cohorte de Bobos-soixantehuitards rentrés en religion Verte (1) qui depuis des années stigmatisent notre parti en nous qualifiant de
la pire insulte pour eux
de "productivistes" !

J'en rajoute une "couche" car cet épisode me fait trés peur :

- 1) Ségolène avait raison en qualifiant François Hollande ( qu'elle doit connaître un peu) d'induire l'inaction.
Comment comprendre les hésitations lors de l'accord PS/EELV sur le nucléaire : on a signé, puis on a
exclu l'arrêt du Mox (oxyde d'Uranium) dans l'EPR , puis finalement tout le monde est d'accord le texte de l'accord sera bien appliqué : "De qui se moxe - t - on ! " comme dit avec humour Cédric
(2).
Cela ne présage rien de bon pour le capitaine du "pédalo" (expression que je desapprouve néanmoins).

- 2) Autre leçon à tirer, qui fait peur : les conseillers et spécialistes qui entourent Hollande sont des nuls pour n'avoir pas su que l'EPR se nourrissait de Mox....alors.... de là, à mettre en
cause la proposition de ramener de 75% à 50% de production du nucléiare , il n'y a qu'un pas :
En effet : de quoi parle-t-on ? D'un pourcentage de MégaWatt d'une production au début de mandature ou de fin de mandature ? ( car elle peut augmenter mais aussi régresser par économie
d'énergie).... ou encore de réacteurs ou de centrales ?
Les conseillers des Verts sont de petits malins et plus compétents que ceux de Hollande ! C'est triste.


Tout ce cirque doit conforter les militants MRC, qui, parmi nous, avaient quelques hésitations pour la présentation de la candidature de JPC. ON NE PEUT PAS RESTER SILENCIEUX !

Amitiés républicaines.

Yvon.

- (1) Tout ce que les verts propose n'est certes pas à rejeter...mais il y a , chez eux , une terrible confusion de
la hièrarchie des priorités , des urgences et une déconnection totale du monde du travail.

Moretti 18/11/2011 09:47

Bonjour à tous les lecteurs,
la première question qu'il faut se poser est:"que laissera-t-on à nos générations futures avec le nucléaire?".Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt : beaucoup de déchets indestructibles,
polluants et très nocifs pour la santé.Tout cela pour toujours plus consommer d'énergie dans quel but? faire mieux tourner les multinationales qui ,réduisent à l'esclave des peuples entiers (Chine,
l'Inde , l'Amérique du Sud, l'Afrique) qui travaille dans des conditions horribles.
Pour faire tourner nos climatiseurs , hivers comme été,ou inonder d'éclairages des parcs entiers de zones commerciales toutes les nuits....
Il est temps de changer de mode de consommation et ce n'est pas le chauvinisme nationaliste de certains qui prétendent et qui prétendaient à une époque que pour sauver l'emploi il fallait
consommer, nous avons consommer, toujours plus, toujours plus vite et cela a-t-il conservé l'emploi? la qualité de vie? la sécurité dans nos villes?
Alors Monsieur Chevênement , avec tout le respect que je vous dois pour vos prises de position sur la finance,l'Europe et la France,(et celles antérieures en tant que Ministre de la République
citoyenne et laïque) ne nous servait plus que l'indépendance de la France passe par son industrie nucléaire comme à une époque les responsables politiques nous ont fait croire qu'il y avait un
avenir pour notre industrie sidérurgique ou textile.
Le vrai courage politique est de changer de cap, le plus rapidement possible car dans peu de temps nous ne serons même plus capable de mettre en place des industries françaises et même européennes
tout cela grâce à la clairvoyance de nos politiques et nos financiers.

Emmanuel PALESI 18/11/2011 09:08


NS peux mettre un jour de carence à tous les salariés, revenir avec son idée de TVA sociale, tenir des discours démagogiques sur les fraudeurs des prestations sociales, alors que les grands groupes
évitent de manière légale grâce à une armée d'avocats fiscalistes de payer des impôts qui permettrait le fonctionnement des services publics.
Pendant ce temps, à gauche on ne pense qu'à une seule chose taper sur son propre camp, c'est proprement ridicule, et si la victoire n'était pas au bout les responsabilités seraient grandes (et en
tout cas plus grande qu'en 2002 ......).


Présentation

  • : Le blog du mouvement republicain citoyen de Marseille
  • Le blog du mouvement republicain citoyen de Marseille
  • : actualité et commentaires du Mouvement Républicain et Citoyen de Marseille
  • Contact