Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 22:03

     Photo 028                                                            Debout les Républicains !

Voilà, nous y sommes.

Je viens d’une ville où la pauvreté atteint des sommets, Marseille, où le FN tient à présent une Mairie de secteur et compte autant d’élus au conseil municipal que tous les partis réunis dits de gauche. Les quartiers désœuvrés ont aussi voté FN, les gens en peine le voient à présent comme un recours possible. Voilà le produit de la mondialisation libérale et du jeu malsain opéré depuis des décennies par les partis majoritaires qui ont déconstruit progressivement l’idée de Nation.

Oui, il y a deux maladies qui menacent la Nation, le nationalisme du FN,   la technocratie bruxelloise, la bruxellose. Non, en fait, il y en a une troisième, le Post Socialisme du P S qui fait qu’il n’y a plus de clivage entre droite et gauche. A présent, il y a un clivage entre les libéraux et les républicains, il y a un clivage entre ceux qui veulent défendre les lois du marché et ceux qui défendent les lois de la République.

 Alors que devons-nous faire dans une économie monde et où  tout un chacun s’illusionne d’être un Homme bulle détaché de son appartenance et de son devoir national ? 

Ne devrions-nous pas  défendre un patriotisme ouvert à la mondialisation qui combat le nationalisme xénophobe et la mondialisation apatride ?

Alors, pourrions-nous espérer  pour la France l’alliance d’un Jaurès et d’un De Gaulle, un rapprochement historique en ce début du XXIe siècle, qui réveille sans détournement, le peuple républicain de France ?   A défaut de cette union, le renversement du monde notamment évoqué par Hervé Juvin, balayera-t-il sans résistance la France et son héritage du CNR mais aussi celui du siècle des lumières?

Le virus libéral se propage dans les esprits, change les repères, modifie l’histoire et les frontières,  et transforme en inévitable et acceptable  le déclassement  qui  frappe sur le territoire national  toutes les catégories professionnelles et les jeunes actifs. Alors devons- nous attendre que le système en crise détruise assez d’hommes et de femmes pour qu’une union des Hommes de progrès soit possible ?                                                            

 Anticiper et guérir avant que la cohésion sociale n’ait les deux genoux à terre, n’est-ce pas possible ?

L’urgence  n’exige-t-elle pas à une alliance de tous les Républicains, pour s’opposer à l’échelle nationale à l’artifice crée à chaque session électorale par les partis actuellement majoritaires et les média, que le FN est l’ennemi à combattre. Car depuis des décennies la construction de ce monstre n’a eu qu’un seul dessein, celui de masquer que le PS a accepté le marché pour avoir l’Europe, une Europe devenue post-démocratique, et que l’UMP a accepté une Europe pour avoir le marché, le marché Néolibéral qui détruit l’outil industriel en France.                                                                           

Qui de ces deux camps, n’est pas convaincu du mal fait, et saurait rester sans réagir, pourrait-il  encore  se prétendre républicain ?

 

Cédric Matthews

 

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog du mouvement republicain citoyen de Marseille
  • Le blog du mouvement republicain citoyen de Marseille
  • : actualité et commentaires du Mouvement Républicain et Citoyen de Marseille
  • Contact